Henry, un exemple du pouvoir de la musique

Posté le 12 avril 2012 @ 04:32 | 1 commentaire

Vu à l’instant chez l’ami Boloms, cette vidéo d’un homme atteint de la maladie d’Alzheimer qui redevient lucide quand on lui passe de la musique :

 

Je suis vraiment sur le cul, j’en pleurerais presque. C’est vraiment beau.

Je sais pas si c’est descriptible, ce que la musique peut apporter aux gens. Sans forcément aller jusque là, la musique est simplement au coeur de chacun d’entre nous. Tout le monde l’écoute. On écoute pas tous la même chose, ça nous touche pas tous autant, mais merde quoi, c’est un condensé d’émotions ! Autant vous dire que la musique est toute ma vie, et que beaucoup de gens supporteraient pas de vivre sans. Merde. Cet article est bidon, il est couillon. Je dis des trucs cucul, peut-être. Mais fallait que je le dise. Et il fallait que je partage cette vidéo. Merci Boloms.

 

Dans le même genre, y’a le film « The Soloist », qui est depuis quelques temps un de mes (mon ?) films préférés, tellement il dégage d’émotion et tellement il monter le pouvoir de la musique. J’en reparlerai sûrement.

Quelle soupe !!!

Posté le 17 mars 2012 @ 04:35 | 2 commentaires

Bordel, plus ça va, moins ça va. Ça fait des années que j’écoute plus la radio (Ouais, je suis jeune, j’ai jamais eu l’occasion d’écouter la radio à l’époque où c’était encore bien en fait.). Non mais là j’en suis triste pour la culture en tant que concept.

J’ai des dizaines de noms qui me viennent à l’esprit. Allez, j’vous en donne quelques uns :

Rihanna, Nicki Minaj, Lana Del Ray, David Guetta, Flo Rida, Adèle, Lady Gaga. Booba, Chris Brown, 50 cent, Katy Perry, etc.

Non mais je parle pas que d’artistes que j’aime pas (La preuve, j’aime bien Lady Gaga, par moments.). Je parle de l’ensemble de la musique. Même Red Hot, aujourd’hui, j’aime toujours autant, mais faut avouer que le dernier album en fait partie.

Je cite tous ces artistes (ou bouses cosmiques, hein, y’en a que je vomis), c’est pas pour dire que c’est devenu forcément de la merde (je répète, y’en a hein, mais alors, OUAH).

Je dis juste que… La musique s’emmerde, en ce moment. On nage dans une soupe qui a un arrière goût de pisse. Le même que sur les dollars. Ah tiens. La musique est grise. La musique est lisse. La musique est toujours la même. BORDEL DE MERDE, non, je refuse de croire qu’on arrive aux limites de l’art. NON, je te dis. Mais à en croire les ventes, les diffusions radio, on a toujours la même chose.

Ce qui se fait en ce moment, c’est une vingtaine de musiques, et le reste, c’est la même chose.

OUI, bien sûr, il reste des exceptions. DIEU MERCI, il reste de l’originalité.

Je sais pas comment vous dire, j’ai l’impression d’entendre toujours la même chose.
Au début, je voulais vraiment détailler, vous expliquer pourquoi, comment, et à quel point tout ça se ressemble. Et puis là j’ai pas le courage de faire ça tout de suite. Et j’ai absolument pas envie de couper ce que j’ai là dans les oreilles pour écouter/analyser/comparer de la soupe. Mais j’en ferai peut-être quelques articles comparatifs, pour vous donner du concret.

Cet article a pour vocation de gueuler. Il brasse de l’air, enfonce des portes ouvertes. Je n’explique rien, vous allez dire que je suis un petit con qui se permet de critiquer tout et n’importe quoi. Vraiment, tout ça c’est pas des paroles en l’air, j’en suis convaincu. Prouvez moi le contraire. Montrez moi que ce qui vend, ce qui passe à la radio c’est vraiment original. Faites vivre un débat. Je répondrai. J’argumenterai. Gueulez moi dessus.

S’il te plaît la musique, ne tombe pas dans la routine. Je t’en supplie. Ne te laisse pas corrompre.
Je t’aime.

[Cover basse] The Offspring – Original Prankster

Posté le 25 décembre 2011 @ 08:00 | 1 commentaire

De temps en temps, j’ai mes moments punk. C’est assez rare, et assez sélectif aussi (Rise Against, Green Day, c’est pas ma came. Plutôt Sex Pistols, Ramones, etc… ou bien The Offspring).

Et comme Original Prankster a un côté un peu funky, j’l'aime bien. Donc une aprèm, ça m’a pris, j’me suis dit « HOP, COVER ».

Je l’ai jouée pendant une bonne heure avec l’originale dans le casque et le son de ma basse à 0. Comme ça, j’ai tout de suite repéré les passages où je ne jouais pas la même chose, et ça m’a permis d’apprendre très exactement la ligne de basse de la musique.

Une technique bien sympa !

Originale :

[Cover basse] Bullmark & Arion Salazar – Revenge Rocco Style

Posté le 25 décembre 2011 @ 07:46 | Aucun commentaire

Depuis quelques temps, je suis retombé dans la BO d’Interstate ’76, qui est super funky. Et du coup, vu les lignes de basse qu’on y trouve, j’ai eu envie d’en apprendre quelques unes.

Ce que j’aime bien dans celle-ci, c’est le côté très rond de la ligne de basse. En plus ma Jazz Bass s’y prêtait bien.
Et j’sais pas vous, mais je trouve cette musique très sexuelle…

Originale :

[Matos] Ma nouvelle Fender Kingman Bass : Une acoustique qu’elle est bien

Posté le 25 décembre 2011 @ 07:22 | Aucun commentaire

Depuis un moment, j’avais envie d’une contrebasse. Et puis j’me suis dit qu’une basse acoustique serait sûrement un choix plus judicieux. J’aime bien le son de ces bêtes là : aux doigts, on sent bien la main gauche, les cordes sur le frettes. Et en slap, on a un son bien claquant, bien aigu, se rapprochant presque d’un son de basse de Les Claypool.

Amoureux inconditionnel de Fender, j’ai regardé ce qu’ils faisaient dans ce domaine là, et je suis tombé sur ce beau joujou : la Fender Kingman Bass SCE.

Tout de suite, démonstration (à regarder en 720p minimum, sinon le son grésille) :

C’est pas un beau cadrage, ça ?

J’en suis vraiment pas déçu, elle sonne assez fort en acoustique (avec une bonne attaque quand même), et une fois branchée, le son me plaît beaucoup.

Conclusion : Je recommande.